Autour du Puig Roig

La route sinueuse qui grimpe en altitude vers le sanctuaire de Lluc, lieu de départ de cette randonnée, traverse un paysage tout bonnement superbe, ce qui laisse présager de la beauté du parcours ! Cette boucle de 21 kilomètres autour du Puig Roig (1.003 m) vous fera découvrir les panoramas grandioses de la Côte Nord. La randonnée passe par la propriété privée de la Finca Mossa et n’est possible que le dimanche ; le chemin étant fermé les autres jours. Exceptionnellement, vous ne ferez donc pas de grasse matinée ce dimanche-là 🙂 Et nous vous assurons que vous ne regretterez pas votre choix ! Vous trouverez tous les détails de ce parcours dans le guide Rother « Majorque » → « Autour du Puig Roig » [45].

Cette randonnée n’est possible que le dimanche … alors prenez en compte cette information quand vous réservez votre voyage à Majorque !


L’itinéraire en images …

Dans le cadre splendide d’un repli au pied des montagnes, le Monestir de Lluc est un immense monastère et un lieu de pèlerinage, auréolé de légendes. L’une d’elle raconte que le Monastère fut construit au XIIIème siècle, après qu’un berger eut déclaré avoir vu dans le ciel une image de la Vierge Marie, qu’il découvrit ensuite gravée sur un rocher. Stationnement : parking payant (6 € pour 24 heures)

Cette randonnée magnifique est découpée en 3 temps. La première partie est relativement facile. Vous traverserez d’abord un jardin de rocaille : ambiance ZEN garantie ! Puis, vous progresserez pendant près de 2 kilomètres sur la Ma-10 en direction de Pollença, heureusement peu fréquentée le dimanche matin, jusqu’à la Finca Mossa.

Au km 15,3, entrez sur les terres de la Finca Mossa ! Restez sur le chemin principal et dirigez-vous vers la Finca, qui se trouve en hauteur, à travers les oliviers et les champs de céréales. Tout au long de votre progression, des panneaux vous guideront vers le Puig Roig.

Direction : le Coll des Ases (col de l’âne), situé à 617 mètres, via un sentier façonné dans la montagne. Il y souffle une brise fraîche venant de la mer et sincèrement cela faisait un bien fou car nous avons randonné en plein mois d’août, avec une température supérieure à 30 degrés. La vue est de toute beauté.

C’est à présent sur un chemin très pierreux et à travers un paysage aride que vous progresserez tranquillement jusqu’au Pas d’en Segarra, 680 mètres. Effectivement Hélène n’y était 😀 Blague à part, nous étions seuls au monde sur tout le trajet. Un grandiose panorama côtier s’offre alors à vous : l’endroit rêvé pour faire une pause avant d’entamer la suite du parcours qui s’annonce encore … longue !

Vous l’aurez longtemps en point de mire le cap Morro de Sa Vaca (« mufle de vache ») !

C’est parti pour une grosse heure de marche le long du flanc nord du Puig Roig, sur un sentier muletier par endroits embroussaillé. Quand tout à coup, la vue sur la vallée se dégagera. Vous pourrez alors distinguer les ruines du « Quarter dels Carabiners ». C’est à cette caserne de police qu’incombait autrefois la tâche délicate de lutter contre le contrebande florissante du tabac sur la côte Nord.

Vous apercevrez ensuite les abris troglodytiques Es Cosconar. Les habitations originales, blotties sous une paroi rocheuse en surplomb, remontent à l’époque des Arabes et datent donc de plus de 700 ans. Vous retrouverez par la même occasion un chemin empierré confortable qui vous conduira dans la vallée.

Vous aurez à présent un bel aperçu des parois rocheuses rouges du Puig Roig qui lui valent son nom. Un chemin en lacet, au milieu d’oliviers séculaires, vous conduira jusqu’à la plaine.

Peu après avoir traversé le Torrent d’Algueda, des maisons apparaîtront. Non, il ne s’agit pas d’un mirage 🙂 Bienvenu à Son Llobera. Bonne nouvelle : vous continuerez votre chemin sur une route goudronnée. La mauvaise nouvelle, c’est que cela grimpera … un peu ! Direction le calvaire de Lluc dont la Croix vous guidera lors de votre ascension. Au passage, vous remarquerez le somptueux domaine Albarca.

Arrivé au Monastir de Lluc, vous pourrez vous désaltérer au Café Sa Plaça et en profiter pour le visiter. On pénètre dans le sanctuaire par une place, à droite de laquelle s’étend l’hôtellerie bâtie en 1596. Quant à la Basilica, elle abrite quelques superbes retables baroques. Levez la tête pour observer la jolie coupole !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *