Eifelsteig : étapes 9 & 10

L’étape 9 de l’Eifelsteig commencera en beauté à Hillesheim, capitale allemande du roman policier, pour vous emmener dans la charmante Bolsdorfer Tälchen. Vous partirez ensuite vous mesurer aux dolomites de Gerolstein. Et, vous passerez la nuit dans la ville aux fontaines, connue pour son eau pétillante, la Gerolsteiner Sprudelwasser, qui doit son effervescence au gaz carbonique volcanique. Des vues imprenables vous séduiront tout au long de ce parcours !

L’étape 10 de l’Eifelsteig est riche en histoires et anecdotes captivantes. Cet itinéraire vous conduira tantôt à travers des forêts de feuillus, tantôt sur des hauts plateaux, au sommet de cônes volcaniques ou encore au cœur de vallées idylliques. Une fois de plus, d’époustouflants panoramas s’offriront à vous. Arrivé à Daun, pourquoi ne pas vous arrêter au Musée des Volcans et tenter de provoquer une mini-éruption volcanique ?

Un parcours sportif à travers le massif volcanique de l’Eifel !


Avant de commencer …

Parking 

Nous avons décidé de stationner notre voiture à la gare de Gerolstein : parking gratuit à côté de la gare.

Transport en commun

Aller (de Gerolstein à Hillesheim)

Train au départ de Gerolstein en direction de Oberbettingen-Hillesheim (durée = 8 minutes)

Retour (de Daun à Gerolstein)

Ligne n° 500 au départ de Daun, ZOB en direction de Gerolstein, Bf (durée = 25 minutes)

Logement

  • Hillesheim
  • Gerolstein ⇒ Ferienwohnung « Am Daasberg » : 60 €/nuit (sans petit-déjeuner)
  • Daun

Eifelsteig – Etape 9 : de Hillesheim à Gerolstein (26 kms)

C’est de la ville médiévale de Hillesheim que démarre cette 9ème étape. Pour rappel, la gare de Oberbettingen-Hillesheim se trouve à un peu plus de 3 kilomètres du centre 😉

Une fois au centre, commencez votre journée en sirotant tranquillement un « Chocolat Poirot » ou un « Café au lait Maigret » entre chandeliers et autres armes de crime ! Au Café Sherlock, tous les grands détectives de la littérature mondiale ont laissé leur trace 😎

Reprenez ensuite votre route ! Vous passerez devant l’église Saint-Martin, construite en 1852. Elle abrite de précieux autels du XVIIème siècle, une chaire baroque, un somptueux orgue baroque des frères Stumm datant de 1772 ainsi que des fonts baptismaux, œuvres d’Ulrich Henn.

Au Moyen Âge, Hillesheim est un des plus importants lieux d’artisanat et de commerce de l’Eifel. C’est au XIIIème siècle que sont érigés les remparts que l’on peut encore admirer aujourd’hui. Bien qu’elle ait perdu de son importance au XIXème siècle, Hillesheim se voit à nouveau octroyer le titre de ville en 1993. L’étape se poursuit ensuite dans la charmante petite vallée de Bolsdorf (« Bolsdorfer Tälchen »).

Ici la nature est reine pour le plus grand plaisir des randonneurs, joggeurs, cyclistes mais également pour tout un chacun souhaitant un endroit paisible pour se ressourcer. A la recherche d’informations sur la région (géologie, écologie, sentiers thématiques) ? Vous trouverez des panneaux explicatifs dans le pavillon près de l’étang. Si vous avez un peu de temps devant vous, essayez le sentier pieds nus pour vivre une expérience riche en sensations 🙂 Sachez également que le petit musée de Bolsdorf ouvre ses portes tous les 1er et 3ème dimanches du mois (de 14h00 à 17h00) entre avril et septembre : vous y trouverez des objets du quotidien … d’une époque presque oubliée !

Prochaine étape : Dohm. Vous ne pourrez pas manquer l’église de Saint Remigius, datant du XVIIIème siècle, qui domine le village et se détache sur un paysage de bosquets. Si vous avez faim, arrêtez-vous au Restaurant-Café Müllisch’s Hof

Grimpez à présent en direction de la Schutzhütte « Heimatblick » d’où vous pourrez bénéficier d’une superbe vue sur Niederbettingen. Ensuite, le balisage vous emmènera en direction de Roth, que vous contournerez sans y entrer. Libre à vous d’y aller … ou pas!

Prenez ensuite la direction du Rother Kopf, un cône volcanique, et hissez-vous à son sommet ! En chemin, vous pourrez découvrir d’étranges grottes taillées dans la roche de lave, comme le Mühlsteinhöhlen, où il fait bon se rafraîchir si la température extérieure est caniculaire. Elles peuvent également être visitées à vos propres risques et périls. Une lampe de poche est toutefois nécessaire et attention à ne pas vous cogner la tête ! 

Et si vous faisiez une petite pause bien méritée au bord du Stausee Gerolstein avant de continuer votre route en direction de Gerolstein et ses formations rocheuses ?

Vous pensez être arrivé ? Hahaha, vous en êtes loin 😆 : une marche d’environ 2 heures à travers les dolomites, emblème de Gerolstein, vous attend encore ! Ces formations rocheuses sont les témoins d’une époque où l’eau d’une mer tropicale recouvrait l’Eifel volcanique. Du plateau de Munterley, vous pourrez bénéficier d’une vue imprenable sur Gerolstein, la ville aux fontaines, et la vallée de la Kyll.

C’est ensuite un parcours en forêt qui vous attendra et vous conduira à la caverne de Buchenloch (« Buchenlochhöhle ») qui porte bien son nom, die Buche signifiant le hêtre.

Formée il y a plus de 1,8 million d’années dans le massif rocheux, cette grotte de 30 m de long sur 4 m de large est impressionnante. Elle servait de refuge aux peuples de l’âge de pierre. 

L’heure est à présent venue de laisser les dolomites derrière vous pour rejoindre la ville en passant par dessus la Kyll, un affluent de la Moselle.

C’est dans une « Ferienwohnung », au calme, que nous avons passé la nuit à Gerolstein.

Au niveau restauration, si vous commencez à saturer avec les Schnitzels 😉 nous vous recommandons d’aller à la Pizzeria Costa Verde qui se trouve à côté du musée d’histoire naturelle de Gerolstein (Naturkundemuseum).


Eifelsteig – Etape 10 : de Gerolstein à Daun (27 kms)

Peu après avoir quitté Gerolstein, votre premier arrêt se fera devant les ruines du château médiéval Löwenburg, aussi appelé Burg-Gerhardstein. Ce château fort a été détruit en 1691, lors de la guerre de succession du Palatinat, et n’a pas été reconstruit.

Partez ensuite découvrir la Büschkapelle, une petite chapelle au cœur de la forêt de Gerolstein. L’actuelle chapelle, qui est une reproduction, fut construite en 1852-53 par la famille Daubach car la chapelle d’origine était tombée en ruine. Son histoire est la suivante : « En 1780, la tour du château Löwenburg, dans laquelle se trouvaient côte à côte une chapelle et des entrepôts de poudre noire, fut frappée par la foudre. L’explosion qui s’en suivit provoqua des dégâts considérables, heureusement sans perte de vies humaines. Le chanoine Wilhelm Ernst, qui se trouvait sur les lieux au moment de l’orage, promit alors de faire construire une chapelle pour exprimer sa gratitude. » 

Des croix se succéderont ensuite, comme par exemple la Grafenkreuz. Selon la légende, on s’en est pris ici à la calèche d’un couple de comtes, qui l’avait quittée peu avant pour poursuivre leur chemin jusqu’au château de Löwenburg à pied … Parfois il faut avoir un peu de chance 😉 

Prêt à monter au sommet du Dietzenley, le point culminant de la région de Gerolstein (618 mètres) ? Allez hop, c’est parti ! Vous pourrez en apprendre davantage sur ce plateau basaltique grâce aux panneaux d’informations. Depuis la tour de guet, vous pourrez profiter d’une vue panoramique à couper le souffle sur les nombreux volcans de l’Eifel.

Votre parcours se poursuit ensuite en forêt ⇒ direction Neroth. Devant vous, le Nerother Kopf : prêt à grimper 😯 ?

L’originalité de Neroth est son musée de la souricière (« Mausefallenmuseum »). Vu que les maigres sols de l’Eifel ne pouvaient offrir qu’une vie modeste aux habitants, une nouvelle branche d’activité s’est développée au cours du 19ème siècle: la fabrication de souricières. Cette production de pièges et d’autres articles en fil métallique assurait la survie de la population régionale. Mais l’Eifelsteig ne vous conduira pas au centre de la bourgade ; il vous emmènera à travers champs et vous fera ainsi prendre un peu de hauteur. Si vous souhaitez raccourcir votre itinéraire, continuez tout droit en passant par le centre de Neroth 😉 

C’est à cet endroit que fut créée la confédération des « Nerother Wandervogel », durant la nuit de la Saint-Sylvestre 1919-1920, par les jumeaux Karl et Robert Oelbermann. Après la prise du pouvoir par les nationaux-socialistes en 1933, ce mouvement de jeunesse fut dissous. Robert conserva cependant ses liens et fut arrêté en 1936 puis placé en détention préventive. En 1941, il fut transféré dans le camp de concentration de Dachau et y décéda. 

Le Nerother Kopf est un cône volcanique éteint, formé il y a quelque 15.000 ans. Avec ses 647 mètres, c’est le 2ème point le plus haut que vous rencontrerez sur votre parcours de l’Eifelsteig. La grotte devant laquelle vous venez juste de passer n’est pas naturelle : il s’agit d’une cavité d’où les meules étaient extraites entre les 13ème et 17ème siècles. Cachés sous d’énormes hêtres dont les racines s’agrippent à la roche volcanique, découvrez à présent les ruines du château fort Freudenkoppe. Construit en 1340 sous l’ordre du roi Johann von Böhmen, il fut détruit en 1639 par les Français. 

En février 2010, l’ouragan Xynthia a balayé les îles Canaries, la péninsule ibérique, la France et certaines parties de l’Europe centrale. A Daun, la tempête a atteint la vitesse de 128 km/h. Au pied du Nerother Kopf, la passerelle Xynthia traverse une parcelle de cette zone dévastée, volontairement laissée à elle-même. Vous pourrez voir comment les zones déboisées se régénèrent ! Ca souffle bien là-haut 😯 

Votre chemin se poursuivra ensuite tantôt en descendant, tantôt en montant … tantôt dans une forêt de conifères, tantôt dans une forêt de feuillus … jusqu’à Neunkirchen. Vous passerez ensuite devant le moulin de Neunkirchen puis rejoindrez la forêt en traversant un marais !

Daun n’est plus très loin ! Courage et gardez le rythme : up & down 🙂 

Arrivé à Daun, visitez le Musée volcanique de l’Eifel si vous en avez l’occasion ! Il vous instruira sur le développement géologique de la région.


Eifelsteig – Itinéraires des étapes 9 et 10

Eifelsteig – Etape 9 : de Hillesheim à Gerolstein (26 kms)

Total distance: 26169 m
Max elevation: 571 m
Min elevation: 364 m
Total time: 07:59:52
Download file: Eifelsteig_9.gpx

Eifelsteig – Etape 10 : de Gerolstein à Daun (27 kms)

Total distance: 27264 m
Max elevation: 651 m
Min elevation: 374 m
Total time: 07:59:56
Download file: Eifelsteig_10.gpx

Venez découvrir les autres étapes de l’Eifelsteig !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *