Le Mullerthal, encore appelé la Petite Suisse luxembourgeoise, doit son nom à son paysage vallonné rappelant la Suisse. Le Mullerthal Trail vous emmènera sur 112 kilomètres à travers les paysages variés de cette région via trois itinéraires se distinguant chacun de par leurs caractéristiques. La Route 2 est une boucle de 38 kilomètres au départ d’Echternach. Elle vous emmènera au cœur du Mullerthal et vous fera découvrir un biotope exceptionnel marqué par des formations rocheuses spectaculaires. Vous pourrez même distinguer des visages et des créatures bizarres dans les parois rocheuses. Cet itinéraire peut être réalisé en une journée en partant très tôt le matin. Néanmoins, nous vous recommandons de le faire en deux étapes en passant une nuit à Mullerthal afin de prendre le temps nécessaire pour explorer la région. Suivez le « M rouge » sur fond blanc et …

Partez à la découverte des étranges formations rocheuses du Mullerthal ! 

 

Route 2 : de Echternach à Mullerthal (13 km)

C’est « habituellement » de Echternach que démarre la Route 2 du Mullerthal Trail. Libre à vous cependant de la commencer depuis une autre localité se trouvant sur le trajet comme Berdorf ou Mullerthal par exemple. Echternach est la plus ancienne ville du Luxembourg mais aussi la « Capitale » de la Région Mullerthal. La ville accueille, chaque année, le mardi de Pentecôte, la « Sprangprëssessioun » ou procession dansante, inscrite au Patrimoine Immatériel de l’UNESCO depuis 2010. 

C’est de l’ancienne gare routière d’Echternach que part la Route 2 ! L’arrêt de bus « Ermesinde » se trouve juste à côté du point de départ. Allez hop, c’est parti avec une petite montée un peu raide pour bien commencer … en direction du « Troosknäppchen », point de vue pittoresque sur Echternach et sa basilique.

Le balisage vous conduira ensuite à travers la « Wollefsschlucht », la Gorge du Loup, autrefois appelée en dialecte d’Echternach « Däiwelsschoart », la Griffe du Diable. Ce canyon dont les parois rocheuses s’élèvent jusqu’à 50 mètres fait 10 mètres de large sur 150 mètres de long.

A la sortie de la Gorge du Loup, sur votre gauche, vous trouverez des escaliers menant au « Paulsplatte », un point de vue sur la vallée de la Sûre ainsi qu’à une table d’orientation.

La particularité du Mullerthal, ce sont ses formations rocheuses étranges et spectaculaires … L’érosion a créé des formes bizarres dans la roche, dignes parfois d’œuvres d’art ! Alors laissez libre court à votre imagination sur ce parcours 😉

Suivez ensuite le cours du petit ruisseau Aesbach jusqu’au Labyrinthe … en prenant garde de ne pas vous y perdre 🙄

Vous arriverez ensuite au bord de la route Berdorf-Echternach et pourrez apercevoir le Perekop, un rocher géant de 40 mètres de haut. Une échelle en fer installée dans une crevasse étroite vous emmènera à son sommet. La vue d’en haut n’est pas impressionnante mais l’ascension et la descente bien !

Continuez ensuite votre route vers Berdorf en traversant de nombreux ponts en bois ! Vous rencontrerez sûrement beaucoup de touristes sur votre chemin car cette région est très prisée, surtout en été. D’autant plus que ce tronçon a été ré-ouvert aux randonneurs début juin.

En effet, les pluies torrentielles de juin 2018 qui ont frappé la région ont emporté tout sur leur passage et fortement endommagé de nombreux sentiers de la région de Berdorf. De nombreuses déviations avaient alors été mises en place. Depuis peu, vous pouvez à nouveau arpenter cette magnifique région grâce notamment à la nouvelle passerelle en bois au lieu-dit « Chipkapass ».

Passez à présent par l’ancienne meulière Huellee. Pendant des siècles, on y a extrait à la main des ébauches issues d’une couche de grès de Luxembourg particulièrement résistante à l’abrasion afin d’en faire des meules de moulin. D’impressionnantes cavités se sont formées au fil du temps ; les parois et plafonds de celles-ci portent encore des traces d’extraction circulaires. Admirez le rocher creux, « Hohllay » et …

… rendez-vous à l’Amphithéâtre « Breechkaul » situé 50 mètres plus loin. A la fin des années ’70, le syndicat d’initiative de Berdorf a dégagé les cavités partiellement ensevelies. L’une d’entre elles a été aménagée en amphithéâtre pour y accueillir des événements culturels.

Alors pourquoi ne pas aller admirer une pièce de théâtre ou assister à un concert dans ce cadre naturel ?

Le Mullerthal Trail vous fera ensuite traverser la localité de Berdorf. Au loin vous apercevrez le clocher de l’église paroissiale Saint Jean-Baptiste, conçue en 1830. La pièce la plus célèbre de cette église est la soi-disant « pierre des quatre dieux », qui sert de socle à l’autel.

Les cafés et restaurants sont nombreux alors n’hésitez pas à y faire une pause ! Berdorf est également connue pour son fromage : à base de lait de vache (le Berdorfer), de chèvre ou des deux ! Personnellement, j’adore leurs yaourts 😛 

En arrivant à Berdorf, peut-être vous êtes vous demandé en chemin ce qu’était la tour qui se dressait à l’horizon ? Il s’agit de l’Aquatower, une tour haute de 55 mètres dédiée au monde fascinant de l’eau potable.

Le balisage vous emmènera à nouveau en forêt. Des déviations sont mises en place sur la première partie du tronçon suite aux inondations de 2018.

Puis peu à peu de belles formations rocheuses vont réapparaître puis se succéder comme la « Binzeltschlüff » ou …

… le « Priedegstull » (la Chaire) sur lequel vous pouvez monter grâce à des escaliers en fer. Sachez cependant qu’avant que la plate-forme soit rendue accessible (1919), cette formation rocheuse portait le nom de « Tête de Turc ».

Juste à côté se trouve la « Werschrummschlüff » : montez les escaliers en vous faufilant entre les parois rocheuses!

Votre chemin se poursuit ensuite par la forêt de Schnellert, classée comme réserve naturelle.

Attention à la tête lors de certains passages étroits 😀 

La fin de l’étape approche … Partez à la rencontre de l’Ernz Noire, traversez le pont et vous arriverez dans la localité de Mullerthal. Le Camping Cascade pourra vous accueillir pour la nuit.

Nous terminerons cette étape par une photo de l’hôtel-restaurant « Le Cigalon » qui, un an après les intempéries de 2018, est toujours fermé pour rénovation 😥 Nous espérons qu’il rouvrira très vite pour aller déguster la cuisine aux notes provençales du chef Philippe Stoque. 

 

Route 2 : de Mullerthal à Echternach (25 km)

En ce début d’étape, au départ de Mullerthal, vous passerez d’abord devant le « Heringer Millen ». Ce moulin datant du 17ème siècle a été totalement restauré et est depuis 2009 ouvert au grand public. Il abrite un musée des moulins, une grande roue de moulin toujours en fonction et un ancien four en pierre où le pain est fabriqué maison pendant certains jours. Besoin de matériel de randonnée ? Le Testcenter « Best of Wandern » pourra certainement vous dépanner : chaussures de randonnée de qualité, sacs à dos, parapluie de trekking ou encore porte-bébé pour randonnée ! Vous pouvez aussi aller reprendre des forces au restaurant-brasserie.

Le premier arrêt de cette étape se fera à la plus haute cascade du Luxembourg, Schiessentümpel, située au bord de l’Ernz Noire. Cette rivière luxembourgeoise traverse le Mullerthal avant de se jeter dans la Sûre. Ce lieu, très photogénique, est très apprécié des photographes. Schiessentümpel et son pont en bois est devenue l’emblème de la région de la Petite Suisse luxembourgeoise.

Grimpez ensuite dans la forêt et prenez la direction de Consdorf ! Sur votre route, vous aurez la possibilité de rencontrer des formations rocheuses spectaculaires, aux noms féeriques comme … 

Eilebuerg, une faille étroite …

Goldfralay, où vous serez invité à entrer …

… ou encore Goldkaul. Prenez le temps d’observer ces œuvres d’art ! Toute une série de mythes et de légendes existent apparemment sur ces étranges formations rocheuses. Nous ne les connaissons pas mais nous serions heureux d’en apprendre davantage 😎 

En effet, l’érosion a fait apparaître des formes bizarres dans les rochers que l’on peut parfois comparer à des têtes énormes, des personnages fantastiques, des montres, etc. Alors laissez votre fantaisie s’exprimer au fil des kilomètres 😛 

Vous passerez ensuite au parking « Consdorfer Millen », point de départ du circuit auto-pédestre Consdorf-Mullerthal de 9 kms. Vous pouvez faire un détour pour aller voir le Moulin : un chemin bucolique vous y conduira.

Revenons à présent à la Route 2 du Mullerthal Trail ! Le clou du spectacle c’est pour maintenant ! Vous êtes prêt ? Pour que votre progression se passe pour le mieux, il vous faudra une lampe de poche. Si votre sac à dos est trop volumineux, optez pour le chemin alternatif. Commencez d’abord par le couloir étroit, Rittergang

… puis vous partirez explorer le « Déiwepëtz », une crevasse sombre et étroite sur plus de 50 mètres entre les rochers …

… puis finissez en apothéose avec le canyon Kohlscheuer ! Pour découvrir ce tunnel, il vous faudra brièvement quitter le Mullerthal Trail. Une lampe de poche est obligatoire pour pourvoir progresser dans cette crevasse étroite, sombre et longue de plus de 100 mètres. Il est possible de la contourner en suivant l’itinéraire du Mullerthal Trail. La dénomination Kohlscheuer (« grange à charbon ») vient probablement du fait que le charbon provenant des mines de la région y était stocké temporairement. 

Rangez votre lampe de poche car elle ne vous servira plus ! Votre chemin croisera ensuite la route de l’ExtraTour C et longera le ruisseau Steebaach. Vous passerez alors près d’un site archéologique et pourrez observer au pied des falaises abruptes des traces préhistoriques d’abrasion (rainures néolithiques).

S’en suivra ensuite une alternance de forêts, champs et paysage ouvert …

… pour vous emmener à une grotte en pierre, la Méchelskierch, l’église de Michel. A la fin du 18ème siècle, ce rocher aurait servi d’abri à un ermite nommé Michel. Jadis, les ermites vivaient pieusement dans la crainte de Dieu et passaient la plupart de leur temps dans la prière. Ils se nourrissaient pauvrement des fruits ou baies de la forêt et des champs, buvaient l’eau claire des ruisseaux. Des habitants bienfaiteurs leur offraient parfois des œufs ou de la viande. Les ermites les remerciaient alors en invoquant les Saints.

Retrouvez à présent à nouveau des formations rocheuses étranges comme « Daxelay » ou …

« Einseidelei », rocher dans lequel s’étaient cachés trois habitants de Scheidgen pendant la guerre. Vous pourrez y lire l’inscription « Mir wölle bleiwe wat mir sin » (ce qui signifie : nous voulons rester ce que nous sommes), une phrase extraite du chant « De Feierwon » du poète Michel Lentz, écrit à l’occasion de la circulation du train inaugural en gare de Luxembourg en 1859.

Vous voilà arrivé à Scheidgen, localité de la commune de Consdorf, comptant quelque 530 habitants ! Vous pouvez y faire une halte ou continuer votre chemin vers Echternach.

C’est à travers la forêt de « Juckebësch » que se poursuit à présent votre itinéraire : hêtres, sentiers étroits et cours d’eau vous accompagneront …

… sans oublier les formations rocheuses emblématiques du Mullerthal et ses interminables escaliers 😉 

Le parcours se poursuivra encore et toujours en forêt, dans la vallée de la Lauterburerbaach en direction de la ville d’Echternach, fin de l’étape.

D’ailleurs, ne ratez pas la magnifique vue sur la ville abbatiale avant de redescendre !

Et voilà : la boucle est bouclée ! Une fois arrivé à Echternach, libre à vous de profiter d’une des nombreuses terrasses de la ville pour vous réhydrater ou de visiter la ville. Parmi les sites touristiques importants, citons le Musée de l’Abbaye, la Villa Romaine, le centre culturel Trifolion mais surtout la Basilique de Saint Willibrord. Cette imposante basilique romane, construite en 700, a été détruite par un grand incendie en 1031 ainsi que durant la Deuxième Guerre Mondiale et reconstruite durant les années 1950. Sa crypte abrite le tombeau du seul saint enterré sur sol luxembourgeois, Saint Willibrord.

2 commentaires sur “Mullerthal Trail : Route 2”

  1. Impeccable!
    Salut Stéphanie
    Je ne suis pas trop « J’aime » mais là, tu me donnes envie de retourner au Mullerthal.
    Très complet, détaillé et de très belles photos de ton Georges (prises par ton Georges) .
    Enfin… (Ton) Votre site me plaît toujours autant et j’admire votre persévérance.
    Merci Stéphanie et Georges

    1. Salut Paulo,
      Merci pour ton commentaire, ça motive à continuer.
      Il me manque souvent le temps mais je persiste à faire des articles.
      J’espère que tu vas bien.
      L’automne est aussi une très belle période pour aller au Mullerthal 🙂
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :