Mullerthal Trail : ExtraTour D

L’ExtraTour D du Mullerthal Trail, une boucle de 31,5 kilomètres au départ de Bourglinster, relie la région du Mullerthal avec le Grünewald, domaine forestier de 4.500 ha. Cet itinéraire peut être découpé en deux étapes, ce que nous vous proposons dans le descriptif ci-après, mais peut également être réalisé en une journée. Cet ExtraTour est caractérisé par des chemins forestiers et des paysages ouverts. Suivez le « M rose » sur fond blanc et …

Partez arpenter les beaux sentiers champêtres du Mullerthal ! 


ExtraTour D : de Bourglinster à Junglinster (17 kms)

Au départ de Bourglinster, cette étape vous conduira à Junglinster. Si vous êtes motorisé, il vous sera possible de vous garer sur le parking du château de Bourglinster. Ce château-fort fut érigé au 12ème siècle sur un éperon rocheux, sur les ruines d’un fort romain au-dessus de Bourglinster, suite à l’abandon du château-fort d’Altlinster par les seigneurs de Linster. Le château inférieur (maison Waldeck) fut érigé au 15ème siècle. L’ensemble a été racheté par l’Etat luxembourgeois en 1968, qui y a entrepris des travaux de restauration. Vous en apprendrez plus sur ce château dans la 2ème étape 😉 

A peine parti, votre premier arrêt se fera au point de vue « Op der Mouk », d’où vous pourrez profiter d’une belle vue sur le château et le village pittoresque de Bourglinster. Vous traverserez ensuite forêts et prés pour atteindre le village de Altlinster, situé à 3,5 kilomètres du lieu de départ. Lors de cet ExtraTour, vous serez amené à traverser plusieurs routes, voire à longer certaines chaussées sur plusieurs mètres. Soyez alors prudent et respectez le code de la route 😎  

Ce sera notamment le cas ici lorsque vous quitterez la forêt pour rejoindre Altlinster, le plus ancien village de la commune de Junglinster. Sachez cependant que le nom « Altlinster » n’a rien à voir avec le terme « Alt » (vieux). C’est un lac ayant existé jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, près de Altlinster, qui serait à l’origine de l’appellation actuelle du village. Le nom Altlinster proviendrait du celte et découlerait de trois mots : « Al » ou « At » signifiant colline, « lin » lac et « eran » ou « aran » cours d’eau.

Rendez-vous à présent dans le « Härtchesbësch » ! Voyez-vous ce rocher ? C’est le plus vieux monument en pierre du pays. Le groupe de personnages martelé dans le rocher représente un homme et une femme portant des habits de l’époque gallo-romaine. Il s’agirait d’un noble gaulois et de sa femme ayant vécu entre 25 et 100 après J.-C. En 1862, ce monument a également inspiré Victor Hugo dans son roman « L’homme qui rit ».

Mais c’est à 100 mètres de là que se trouve le groupe de rochers « Freylay », la place de culte du site préhistorique « Häertcheslay ». Frey était le frère de Freya, une déesse celte. Le Freylay se compose de 4 grands rochers, dont trois n’ont pas de nom. C’est Freyley, le rocher situé à l’ouest, qui a donné le nom à l’endroit. Il faut cependant savoir que le rocher oriental est communément appelé « Härdcheskiirch » et l’espace libre entre ces rochers « Härdchesgaard ».

Prenez ensuite la direction du Schiltzbierg, sur les traces du Walddëstelpad. Ce sentier doit son nom à l’accumulation considérable de houx en cet endroit. C’est en automne que les baies du houx mûrissent mais attention cependant car elles sont toxiques pour l’homme ! Puis, le balisage vous conduira dans une forêt déjà habitée dans le passé, comme vous pourrez le constater en observant les traces qui persistent encore aujourd’hui, comme des abris sous roche ou encore un modèle de fourneau primitif à minerai.

C’est toujours en forêt que vous continuerez de progresser … Avez-vous déjà entendu parler de la sylvothérapie ou du pouvoir bienfaisant des arbres ? Les arbres ont de vraies leçons de vie à nous offrir. Sachez cependant que chacun possède ses propres qualités : les saules consolent, les chênes apportent de la force, le tilleul de la chaleur… (Laurence Monce, naturopathe). Sachez aussi que le bain de forêt (« shinrin-yoku ») est très prisé par les Japonais. Il a par ailleurs déjà été démontré que le sang de personnes ayant marché dans les bois contient un taux de cortisol, l’hormone du stress, beaucoup plus bas que celui de personnes ayant couvert la même distance en ville.

Après être passé devant un étang, vous croiserez ensuite la Route 3 du Mullerthal Trail que vous suivrez sur un bon kilomètre et demi jusqu’à Blumenthal où les deux chemins se sépareront à nouveau. On suppose que le nom de Blumenthal provient de la déesse celte Belisama (déesse de la chasse) ou du dieu Bel (dieu du soleil). L’origine du lieu est l’ancienne ferme Jean-Haris érigée en 1789 en style thérésien (cette ferme n’existe plus). 

Il reste à présent encore cinq bons kilomètres à parcourir jusqu’à Junglinster avec au programme un changement de paysage… Vous voyez ces trois mâts ? Au nord de Junglinster se trouve depuis 1932 la station émettant les programmes en langue française de RTL. Constitué de trois tours isolées, cet émetteur sert aujourd’hui de réserve depuis la mise en service, en 1972, d’émetteurs à ondes longues plus puissants à Beidweiler.

Après avoir traversé, le biotope du « Geespert » qui abrite plantes et oiseaux d’espèces protégées, vous apercevrez Junglinster, chef-lieu de la commune du même nom, qui, de par sa taille, est la troisième commune du Luxembourg. Vous cherchez encore plus de randonnées au Luxembourg ? Vous trouverez ici environ 200 kilomètres de sentiers pédestres 😀  

Le clocher de l’église paroissiale de Junglinster se dresse à l’horizon ! Récemment rénovée, elle fut construite entre 1772 et 1774 par le curé Otto Borrigs. L’ensemble du bâtiment repose sur des piliers en bois de chêne enfoncés dans le sol humide. Elle dispose d’un magnifique autel datant de la fin du XVIIème siècle et abrite entre autres les monuments funéraires des anciens Seigneurs de Linster. 

Une fois arrivé à Junglinster plusieurs options s’offrent à vous (liste non exhaustive) :

  • continuer votre tour en suivant le balisage et ainsi boucler la boucle en une seule fois (31,5 kms),
  • continuer à suivre le balisage et prendre le raccourci pour rejoindre Bourglinster (compter 3 kms en plus depuis l’église de Junglinster) ⇒ 20 bons kms au total,
  • prendre le bus n° 100 à Junglinster pour rejoindre Bourglinster et y passer la nuit.

ExtraTour D : boucle autour de Bourglinster (14,5 kms) 

C’est également du château de Bourglinster que démarre cette boucle. A la recherche d’une salle de réunion dans un cadre atypique et proche de la Capitale luxembourgeoise ? Envie de vous marier dans un véritable château ou de vous offrir un repas dans un restaurant étoilé au Guide Michelin ? Le château de Bourglinster répondra certainement à toutes vos attentes 😉 

Pour débuter cette seconde partie, suivez dans un premier temps, sur 1 kilomètre, le même itinéraire que précédemment puis empruntez le shortcut « Direction Junglinster ». A la prochaine bifurcation, prenez la direction du pavillon Biergerbierg.

Sur la route, vous aurez une nouvelle fois une belle vue sur Junglinster … avec son église et ses trois pylônes !

Un peu plus loin, vous pourrez même apercevoir du plateau la fumée s’échappant des cheminées de la centrale nucléaire de Cattenom.

Puis, le balisage vous conduira au pavillon Biergerbierg. Quatre autres sentiers sont proposés depuis ce lieu : sentier Kriibseweier-Gatter (13,2 km), Biergerkräiz (10,5 km), Ielzert (10,8 km) et « Digestif » (3,6 km). Des flyers explicatifs bilingues (FR et DE) sont disponibles dans le pavillon. 

Votre route se poursuivra ensuite en direction du Grünewald, devenu accessible pour la population en 2009 après 90 ans d’exploitation forestière grand-ducale. On raconte qu’une clôture aurait été installée au Grünewald, vers 1920, entre la route d’Echternach et la route d’Eisenborn pour contenir un troupeau de mouflons offert par un comte italien au couple grand-ducal, la Grande-Duchesse Charlotte et le Prince Félix. Cet enclos a été agrandi dans les années 50 pour atteindre une superficie de 500 hectares. Aujourd’hui, la forêt grand-ducale est entretenue et gérée par l’Etat et accessible au public. C’est pourquoi vous, comme nous, pouvez à présent vous y balader 🙂 

Voici quelques chiffres relatifs à la clôture de l’époque : 11 kms de long, 3.100 piquets en chêne (remplacés successivement par des traverses de chemin de fer), 77 kms de fils barbelés et 36 portails. Mais comme il y avait des failles dans la clôture (trous dans le grillage), les sangliers, cerfs et chevreuils entrèrent peu à peu dans l’enclos. La forte augmentation des mouflons et des chevreuils entre 1950 et 1980 entraîna une chasse intensive de ces espèces dans les années qui suivirent cette période. 

Et voilà, l’heure est à présent venue de clôturer cet ExtraTour ! L’arrivée à Bourglinster est imminente … Si vous souhaitez visiter le Château, sachez que des visites guidées sur demande sont possibles (lundi ou mardi) 😉 


Venez découvrir les autres Tours du Mullerthal Trail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *