Le Tombeau du Géant

La légende du Tombeau du Géant raconte l’histoire d’un géant trévire qui prit les armes durant la bataille de la Sambre contre les légions de Jules César et qui, vaincu, en cavale, pressé par ses poursuivants et acculé sur le Rocher des Gattes, plutôt que de se faire capturer et d’affronter les arènes de Rome, préféra s’élancer de celui-ci pour mourir au fond de l’abîme. Retrouvé par les habitants du lieu, sa dépouille fut enterrée dans une sépulture digne de sa bravoure en haut de la colline qui domine la Semois. Le paysage somptueux du Tombeau du Géant, caractéristique de la Vallée de la Semois en région ardennaise, s’explique par la géologie de la région, principalement constituée de schiste.

Venez découvrir les méandres de la Semois, incisés dans la roche !


L’itinéraire en images …

C’est de Botassart, du point de vue du Tombeau du Géant, que démarre l’itinéraire balisé de 13,5 kilomètres. Vous pourrez facilement y stationner : un parking est prévu à cet effet. Classé « Patrimoine exceptionnel de Wallonie » et « Patrimoine naturel d’intérêt paysager », c’est sans doute un des sites classés les plus connus et photographiés en Belgique.

Suivez dans un premier temps la « Promenade n° 5 du Moulin du Rivage » (rectangle rouge) et descendez jusqu’au Moulin par le sentier du Gros Terme. D’ailleurs peut-être l’avez-vous aperçu depuis le point de vue ? C’est le seul et unique toit qui apparaîtra sur votre photo 🙂 Il est possible de loger dans la Maison du meunier ou le Fournil pour un weekend ou une semaine …

Arrivé au Moulin du Rivage (alt. 215), prenez à droite et suivez le balisage du GR 16 – Sentier de la Semois (rouge et blanc) en direction de Bouillon. Vous progresserez alors au fil de la Semois jusqu’au Moulin de l’Épine. Saviez-vous qu’en ligne droite, d’Arlon à Monthermé, il n’y a pas 80 kilomètres alors que le GR 16 en compte plus de 200 !

Une fois arrivé au croisement, abandonnez le GR 16 et suivez la « Promenade n° 7 Cordemois – Belvédère » (rectangle rouge). Grimpez jusqu’au point de vue de l’Épine (alt. 300), par un petit sentier escarpé !

Prochaine étape : le belvédère d’Auclin et ses 8 étages ! D’une hauteur de 31 mètres, il vous faudra monter les 161 marches de cette tour panoramique pour atteindre l’ultime plateforme d’où vous pourrez bénéficier d’une vue spectaculaire sur la ville de Bouillon. A vos pieds, 200 mètres plus bas, la Semois s’étire tranquillement et forme un méandre très marqué.

Votre itinéraire se poursuit à présent vers Bouillon sur un petit chemin qui serpente dans la forêt. Au programme : de belles vues sur le château fort de Bouillon qui, dressé sur 3 pitons rocheux, surplombe la Semois. Vous progresserez en forêt, toujours en suivant le rectangle rouge, jusqu’au camping Halliru.

Prenez ensuite la direction de l’abbaye Notre-Dame de Clairefontaine, située à Cordemois, qui abrite une communauté de moniales cisterciennes. Les plans de cette abbaye ont été dessinés par l’architecte Henri Vaes : les ogives néo-gothiques souhaite évoquer les mains jointes pour la prière. Les Sœurs vous y accueilleront pour une retraite silencieuse ou une période de ressourcement.

Retournez au Moulin de l’Épine ! Juste avant d’y arriver, vous passerez devant ce pont en construction (ou peut-être sera-t-il finalisé à votre passage). Cette passerelle, surplombant la Semois, permettra aux marcheurs de rallier Corbion sans réaliser un détour de plusieurs kilomètres pour traverser la Semois. Ce projet, initié en 2015, semble enfin voir le jour. Du bois, de l’acier, 55 m de long et 1,2 m de large : ce sera une des plus longues passerelles de Wallonie !

Le Moulin de l’Épine est un ancien café. Entièrement rénové en 2019, vous pouvez y loger dans un cadre reposant, au bord de la Semois. D’ici, reprenez le GR 16 que vous aviez emprunté à l’aller jusqu’au Moulin du Rivage, via les rives de la Semois.

Retrouvez ensuite le balisage de la Promenade n° 5 (rectangle rouge) et suivez le cours du Grand Ruisseau. Le retour par le Neumoulin permet d’admirer le château de Botassart. A la Chapelle de l’Immaculée Conception (1624), tournez à gauche pour retrouver le point de vue du Tombeau du Géant.

Et si vous alliez à présent visiter le Château fort de Bouillon, cette forteresse imprenable ? Sis sur un éperon rocheux surplombant la Semois et dominant la ville de Bouillon, ce château-fort appartint à Godefroy de Bouillon qui en hérita de son oncle en 1082. Il le revendit en 1096 afin de financer son départ pour la première Croisade vers la Terre sainte. En plus de la visite du château avec son dédale de couloirs et ses immenses salles voûtées, vous pourrez profiter de superbes spectacles de fauconnerie. Visitez aussi les caves où l’Oeillet du Château, un fromage d’exception confectionné par la Bergerie d’Acremont, est affiné. Classé patrimoine exceptionnel de Wallonie depuis 1975, le Château de Bouillon est considéré comme le plus ancien et le plus intéressant vestige de la féodalité en Belgique.

Une autre attraction dans la région est le Pont de Claies ! Ce petit pont de bois éphémère, long de 80 mètres, traverse la Semois, reliant Vresse et Laforêt. A l’origine, dans les années 1800, ce pont a été construit pour la culture de l’épeautre, puis du tabac. Aujourd’hui, le pont de Claies est reconstruit chaque année en juin et ce, pour une durée de 4 mois … pour le plus grand plaisirs des touristes et des randonneurs. Alors dépêchez-vous d’aller le voir et traversez la Semois de façon atypique 🙂


L’itinéraire en chiffres …

Total distance: 13558 m
Max elevation: 368 m
Min elevation: 213 m
Total time: 04:00:00
Download file: Tombeau du géant.gpx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *