Le meilleur de la Laponie

En hiver, certains aiment partir au soleil … alors que d’autres préfèrent se confronter au grand froid … Amoureux des pays nordiques, un de nos rêves était de partir dans le grand Nord où il fait froid, vraiment froid ! C’est donc naturellement que notre choix s’est porté vers la Laponie et plus particulièrement la Laponie finlandaise. Précision utile et nécessaire car la Laponie s’étend sur plusieurs pays : le nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande et la Russie. La Laponie est le territoire des samis, le dernier peuple autochtone d’Europe. La Laponie, c’est aussi une terre de contrastes avec les nuits polaires en hiver et le soleil de minuit en été.

En Laponie finlandaise, il est possible d’aller visiter le village du Père Noël à Rovaniemi… mais bon nous avons un peu passé l’âge et ce n’était pas l’objectif du séjour. Il est également possible de profiter de stations de ski, comme à Levi… mais n’étant jamais monté sur des skis, nous n’avons pas voulu tenter le diable. 

Notre objectif était de pratiquer des activités natures, en profitant de paysages enneigés et en respirant l’air pur lapon. Nous ne souhaitions pas faire une heure de motoneige par-ci, une heure de chien de traîneau par-là avec entre les deux une heure de randonnée raquettes. Non ! Nous souhaitions vivre et profiter des activités à fond, au sein d’un petit groupe, et non au cœur d’un troupeau. Et nous avons trouvé notre bonheur à Muonio, auprès de l’hôtel Harriniva : le package « Best of Lapland », un safarimix pour adultes, correspondait totalement à nos attentes ! Voici le récit de cette semaine dépaysante en Laponie …

« Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage. »

 

Jour 1

Ça y est le jour tant attendu est ENFIN arrivé ! Dimanche 3 février 2019, 06h00 du matin, nous nous envolons de Bruxelles avec pour destination Kittila, dans le nord-ouest de la Finlande. Quand, peu avant d’atterrir, le pilote nous annonce que la température à Kittila est de -34 °C, un brouhaha retentit dans l’avion 😯 Trop tard pour faire machine arrière … Notre transfert en bus de l’aéroport à Muonio durera un peu moins d’une heure et comme des enfants, nous en profiterons pour admirer les paysages enneigés. Déjà conquis par ces premières images, nous en oublions la température extérieure.

Arrivés à Harriniva, nous recevons directement les clefs de notre petite cabine, au bord du lac … Oui bon, tout est relatif! Avec des températures aussi glaciales, tout est gelé et recouvert d’une épaisse couche de glace et de neige. Mais pas question pour nous de rester au chaud 😛 

Alors une fois installé, nous nous baladons dans les alentours, puis allons récupérer notre équipement « grand froid » pour les jours à venir. Voici quelques conseils pour survivre au grand froid en Laponie 😎 

Règle n° 1 : bien protéger les extrémités !

  • Pieds : nous recevons une paire supplémentaire de chaussettes en laine mérinos ainsi que d’une paire de chaussures « grand froid » avec à l’intérieur un chausson amovible qui peut être sorti pour sécher si besoin. Pratique non 😉 
  • Mains : préférez les moufles aux gants et vos mains resteront chaudes plus longtemps ! 
  • Tête et visage : la cagoule et/ou le bonnet est/sont INDISPENSABLE(S) car ils garderont votre tête et vos oreilles au chaud 😈 ainsi que le tour de cou en polaire pour couvrir bouche et nez
  • Facultatif mais au cas où c’est bien d’en avoir : les chaufferettes 

Règle n°2 : les 3 couches

Il suffit de superposer les couches pour s’isoler au mieux du froid 🙂 Attention : ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité. Vous pouvez porter 10 couches de vêtements mais si elles ne sont pas adaptées, vous aurez quand même froid ! 

  • 1ère couche : base = sous-vêtements respirants qui gardent la chaleur. Pour le haut et le bas, nous avions opté pour la gamme Warm Intensity de Craft : maillot de corps avec longues manches + collant
  • 2ème couche = couche intermédiaire qui permet d’emprisonner la chaleur dégagée par le corps. Nous avions opté pour une polaire pour le haut et un pantalon de randonnée doublé polaire pour le bas
  • 3ème couche = combinaison grand froid qui est coupe-vent et imperméable

Mais voilà déjà que la première journée se termine 🙁 

 

Jour 2

Il est 9h00. Darren, notre guide, nous souhaite la bienvenue et nous invite à monter à bord du mini-bus pour cette 1ère activité en groupe. Nous prenons la direction Torassieppi pour visiter une ferme de rennes : l’occasion d’en connaître davantage sur la culture sami. Cette ferme appartient à la même famille depuis 1847 et l’élevage des rennes y est pratiqué depuis plus de 100 ans. Une maison traditionnelle, transformée en petit musée, nous permet de découvrir des objets de la vie quotidienne d’antan. 

Après la visite de la ferme, c’est un tour de 7 kilomètres en traîneau, tiré par un attelage de rennes, qui nous attend. Bienvenue au pays du père Noël ! La soupe chaude servie dans un kota, à mi-parcours, ainsi que le feu de bois nous ont bien réchauffés. C’est aussi le moment de faire connaissance avec les autres membres du groupe avec qui nous partagerons les prochains jours.

De retour à Torassieppi, nous en profitons pour visiter le Winter Village et son hôtel de glace éphémère. Boire un verre au Ice Bar, manger un succulent repas au Ice Restaurant ou pour les plus audacieux dormir dans un igloo : en voilà des expériences à tenter ici ! L’atmosphère qui y règne est féerique grâce notamment aux mobilier et reliefs sculptés dans la glace qui se combinent à merveille avec les jeux de lumière. 

Nous n’y passerons pas la nuit et rentrerons à Harriniva. Au programme, un bon sauna dans notre cabine avant le souper ; puis la préparation de notre sac à dos pour notre expédition du lendemain.

 

Jours 3 & 4

Excités à l’idée de partir à l’aventure avec les chiens durant 2 journées, nous avons très peu dormi. Après le petit-déjeuner, un petit briefing nous est donné car nous devrons mener seuls notre attelage de 4-5 chiens ! Pour des raisons d’organisation, le groupe est splitté en 2. Arrivés à la ferme des huskies, premier contact avec les chiens : notre guide nous propose de mettre leurs harnais. Ils sont tout fous et hurlent car ils se savent prêts pour le départ. Alors quand le musher donne le signal de départ, ils partent au quart de tour ! Les premières minutes, debout sur les deux patins à l’arrière du traîneau, sont particulières … puis on s’y fait rapidement et c’est un réel bonheur de mener son propre attelage de chiens 🙂 

A midi, nous rejoignons l’autre groupe pour un repas tous ensemble au coin du feu. Pour en revenir au « pilotage » au traîneau, c’est assez facile 😎 mais il y a quelques règles à respecter comme  veiller à ce que les chiens ne se mélangent pas aux autres attelages (on ne se double pas !) et pas question non plus de lâcher son traîneau ou de descendre faire une photo comme ça ! En montée, il faut aider les chiens … dans les virages, il est nécessaire d’équilibrer le traîneau … et dans les descentes/virages, il est primordial de FREINER car les chiens eux ils ne connaissent que le mode GO, GO, GO 😛 et suivent le traîneau de devant à la trace.  

Après cette petite pause, nous reprenons rapidement notre route pour atteindre la cabine où nous passerons la nuit tous ensemble, en pleine nature. Arrivés sur place, nous libérons les chiens et les attachons à une chaîne avant de leur souhaiter « bonne nuit ». Nous rangeons ensuite notre matériel : il ne faudrait pas que les chiens le mange 😮 

Puis, nous investissons les lieux : les hommes se chargent d’allumer un feu, les femmes de faire du thé pendant que les musher nourrissent les chiens. Peu à peu, chacun installe ses affaires dans le dortoir. 

Vous voyez la fumée qui s’échappe de la cheminée ? Le sauna est prêt ! C’est ainsi que cinq d’entre nous finirons la journée … Les plus robustes se jetteront dans la neige pour se refroidir, n’est-ce pas Georges 😉 ! Pour ma part, je me frictionnerai le corps avec de la neige … Nous soupons tous ensemble avec nos guides : merci à eux pour le succulent repas ! Pour finir la journée, nous tentons tous les 12 une expédition « aurore boréale », sans succès 🙁 avant de tomber dans les bras de Morphée.

Le lendemain, après avoir nettoyé la cabane et attelé les chiens, nous reprenons la route. Le tour fait environ 30 kilomètres et nous traverserons un magnifique lac glacé où règne un calme absolu. Nous en prenons plein les yeux : c’est tout simplement sublime 😀 Nous avions l’impression d’être dans un autre monde et que le temps s’est arrêté !

L’avantage de ce type de déplacement c’est que l’on peut profiter des paysages, à une allure plus rapide qu’à pied et avec peu de bruits contrairement au motoneige. Un très beau compromis donc pour les amoureux de nature ! Une expérience que nous vous recommandons chaleureusement de réaliser lors de votre séjour en Laponie 😆 Après une pause pour nous réchauffer autour du feu et reprendre des forces, nous nous repartons doucement vers Harriniva.

Au retour à la ferme, nous ramenons les chiens dans leurs enclos et rejoignons nos logements respectifs. Si vous avez aimé cette activité, sachez que Harriniva propose aussi des Husky Safari de 5 jours 😉 

Comme il reste encore une bonne heure avant la tombée de la nuit, nous en profitons pour aller faire un tour jusqu’au pont qui enjambe le fleuve frontière avec la Suède pour y voir le soleil se coucher. Un somptueux spectacle 😮 

 

Jour 5 

Cette journée rimera avec adrénaline ! C’est parti pour un safari de près de 90 kilomètres en motoneige. Après quelques explications quant au fonctionnement du bolide et des règles de sécurité à respecter, nous partons nous équiper. Nous serons 2 par motoneige ; il est possible via supplément d’être seul à bord de l’engin. 

Avec le bruit des moteurs, il est impossible de se parler sur les motoneiges, la communication se fait donc par codes gestuels. Et c’est à la queue leu leu que nous commençons notre expédition : d’abord en forêt ….

… puis nous pousserons l’accélérateur jusqu’à près de 75 km/h lors de la traversée de lacs gelés 😎 Sensations fortes garanties ! Sachez qu’Harriniva propose également des safaris de 5 jours en motoneige 😛 

De retour au bercail, nous nous rejoignons au bar avec notre guide pour discuter du programme de la journée du lendemain car aucune activité particulière n’est prévue. Comme il règne une très bonne ambiance dans le groupe, nous décidons pour la moitié d’entre nous de faire une expédition guidée en raquettes avec Jenny.

 

Jour 6 

C’est dans le Parc National de Pallas-Yllästunturi, le 3ème plus grand parc national de Finlande, que nous passerons la moitié de la journée en compagnie de Jenny, une guide passionnée. Il y a environ 350 kilomètres de sentiers de randonnée balisés dans le Parc : le plus populaire est le Hetta-Pallas Hiking Trail (55 kms). Avis aux amateurs de randonnées 😉 

Les raquettes aux pieds, nous nous frayons doucement un chemin dans la neige, profitons du paysage qui s’offre à nous et du calme qui règne au cœur de cette réserve naturelle. Aucun bruit … excepté le crissement de la neige sous nos raquettes !

Envie d’une véritable bouffée d’air pur ? Vous êtes au bon endroit ! L’Organisation mondiale de la Santé a classé la Finlande comme le pays dont l’air est le plus pur. L’air mesuré dans la région de Muonio contient seulement 4 microgrammes de particules fines par m3 d’air (4 fois moins que le taux maximal normalement recommandé).

Une fois de retour au Visitor Center, vous aurez l’occasion d’en connaître davantage sur la faune et la flore de la région, mention spéciale pour le petit film qui montre les charmes de la région aux différentes périodes de l’année. Ça donne envie d’y retourner en été …

Nous demanderons ensuite à Jenny de nous déposer au centre de Muonio et en profiterons pour aller boire un bon café au Swiss Café. Nous retournerons à pied à Harriniva, après un petit détour par l’église de Muonio. Nous rejoindrons ensuite les autres membres du groupe pour un dernier repas tous ensemble. Ça sent hélas la fin 🙁 

 

Jour 7 

Les valises sont prêtes … Dernier petit-déjeuner avec le groupe … Les premiers partent déjà de bon matin pour l’aéroport, comme Annette et sa fille, Julia, ou Peter et son épouse. John et Emma s’essaient à la pêche à travers la glace. Quant à nous, nous profitons de cette journée libre pour partir en expédition à pied dans les alentours, comme les trois autres belges du groupe. Ce ne sont pas les activités hivernales outdoor qui manquent à Harriniva …

En fin d’après-midi, nous prenons la navette pour Torassieppi où nous clôturerons le séjour en beauté par une nuit dans un Aurora Dome avec vue sur le lac ! 

Dernière chance pour voir les aurores boréales… Malheureusement, durant la nuit, le temps se couvrira et il neigera 😥 Aucune chance donc pour voir une éventuelle aurore boréale … MAIS une bonne excuse pour revenir rapidement en Laponie 😎 C’est d’ailleurs très tôt le lendemain matin que nous quitterons Torassieppi pour reprendre l’avion vers Bruxelles 😡 avec une seule envie : y retourner au plus vite !  

 

Mot de la fin 

En guise de conclusion, voici quelques conseils utiles pour ne pas encombrer votre valise de choses futiles lors d’un séjour en Laponie 😛 Mesdames, laissez votre trousse de maquillage à la maison ! Crème de jour, fond de teint ou mascara contiennent de l’eau … et l’eau ça gèle à de telles températures … alors imaginez les dégâts sur votre peau ! Prévoyez cependant une crème hydratante à appliquer le soir sur votre peau après la douche ou le sauna et du baume à lèvre. Idem en ce qui concerne les robes sexy ou hauts talons : ce n’est vraiment pas nécessaire. Le Jeans peut lui aussi rester chez vous, bien au chaud, ainsi que vos vêtements en coton. Pensez cependant à emporter avec vous un bikini et des tongs/crocs pour le sauna, une lampe frontale pour les sorties nocturnes, et des lentilles pour remplacer vos lunettes.

2 commentaires sur “Le meilleur de la Laponie”

  1. un grand merci pour se reportage dans un pays européen mal connu , de belles photos qui donne envie , c est par quel agence de voyage êtes vous partit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *