De Biniaraix au Cornador Gran

Le Barranc de Biniaraix est un canyon karstique situé dans le sud-est de Sóller. Délimité au sud par Es Cornadors et au nord par l’extrémité occidentale de la Sierra de Son Torrella, ses versants regorgent de terrains aménagés en terrasses, où poussent principalement oliviers, caroubiers et amandiers. Voie ancestrale de communication des vallées de Sóller et de Fornalutx avec les vallées de l’Ofre, Cúber, Orient et le sanctuaire de Lluc, nous avons décidé d’emprunter ce vaste réseau de chemins empierrés pour rejoindre le sommet bossu du Cornador Gran (956 m). Vous trouverez tous les détails de ce parcours dans le guide Rother « Majorque » → « Cornador Gran » [31].

Partez randonner sur l’un des plus beaux itinéraires de la Serra de Tramuntana !


Le parcours en images …

Etant donné qu’il est difficile de stationner à Biniaraix, nous vous conseillons de vous garer à Sóller. Même si cette option allongera quelque peu le parcours, vous aurez l’occasion de traverser des vergers d’agrumes sur votre route. C’est de l’Església de la Immaculada Concepció que démarre votre périple. Cette jolie église datant du XVIème siècle est couronnée par un clocher du XIXème siècle. Juste en face de celle-ci se trouve le Bar Bodega Biniaraix, le seul et unique café du village ; il était hélas fermé lors de notre passage. Montez jusqu’aux lavoirs où jadis les femmes du village venaient laver le linge et suivez le balisage du GR 221 « Barranc de Biniaraix ».

Après 15 minutes de marche environ, au croisement, quittez le GR 221 et suivez le chemin empierré « Cami Vell ». Ce vaste réseau de sentiers pavés est comparable à une colonne vertébrale, autour de laquelle s’articulent des terrains aménagés en terrasses étagées et soutenues par des murets en pierres sèches. Sur votre route, il vous sera possible de faire un petit détour par la Cova de ses Alfàbies. Nous avons grimpé directement jusqu’au Coll d’en Se (435 m).

Une fois arrivé au col, une brève descente vous attendra avec de magnifiques vues sur le paysage en terrasses, de l’autre côté des gorges. Les marges (murs de soutènement) permettant la culture en terrasses ont été érigés simplement, en disposant les pierres les unes à côté des autres, sans ciment ni mortier. Si vous faites cet itinéraire au printemps, les chutes d’eau de la Gorg de Can Cati offrent elles aussi un merveilleux spectacle…

Retrouvez à nouveau le balisage du GR 221 et grimpez le chemin de pèlerinage pavé sur près de 2 kilomètres en direction de Cúber. La montée à travers le cours supérieur des gorges est de toute beauté. Saviez-vous que le GR 221, appelé également Ruta de Pedra en Sec (« route des pierres sèches »), est aujourd’hui inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO dans la catégorie « Paysage Culturel ». Ce sentier de grande randonnée relie le Port d’Andratx à Pollença en traversant la Serra de Tramuntana.

Vous voilà à présent devant une nouvelle bifurcation, avec un barrage de régulation ! Bonne nouvelle : vous êtes déjà arrivé à 654 mètres d’altitude 🙂 Quittez une nouvelle fois le GR 221 pour Es Cornadors en traversant, sur des planches en bois, le lit d’un ruisseau. Cairns et points rouges sur les rochers vous conduiront au sommet. Et plus vous monterez … plus la vue sur le Puig de l’Ofre, aussi pointu qu’une pyramide, sera belle.

Une fois arrivé au Refugi Joaquim ‘Xim’ Quesada, montez sur votre droite jusqu’au cairn sur le Cornador Gran. Vous profiterez alors d’une vue à 360 °C sur les montagnes environnantes, la vallée de Sóller et son port. Seuls au monde, nous nous sommes longuement imprégnés des lieux. Il est également possible de descendre au Mirador Xim Quesada, un balcon panoramique reconnaissable à sa forme de vigie de pirate.

L’heure de rentrer est à présent venue 🙁 Redescendez jusqu’à la bifurcation avec le GR 221 et suivez-le cette fois jusqu’à Biniaraix. La première partie du trajet se fera dans un décor de montagne sublime avec un passage entre deux impressionnantes aiguilles rocheuses.

Dans le cours inférieur des gorges, plusieurs passerelles vous aideront à franchir le Torrent de Biniaraix. En été, beaucoup de points d’eau sont hélas taris. Le passage à travers le s’Estret, goulet d’étranglement de la gorge, est tout simplement grandiose. Ce chemin spectaculaire est entrecoupé de plus de 2.000 marches et daterait des Arabes. Ce n’est pas pour rien que le Camí des Barranc de Biniaraix a été classé Bien d’Intérêt Culturel en 1994 ! Une belle reconnaissance pour cet endroit magnifique et riche en patrimoine naturel, culturel et historique.

La bourgade de Biniaraix se dessine devant vous, signe que cette randonnée de quelque 14 kilomètres sur la côte ouest de Majorque touche à sa fin.

Encore un peu de temps devant vous ? Profitez-en pour visiter Sóller et son port que vous pouvez rejoindre en faisant un tour à bord du tramway vinted depuis la gare ! Ou alors installez-vous tout simplement sur la Plaça de la Constitució pour vous hydrater et regarder le tramway la traverser en bringuebalant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *