Cap des Pinar

Même si la Serra de Tramuntana offre un très beau terrain de jeu aux amateurs de randonnée, Majorque regorge encore d’autres endroits fabuleux… à découvrir à pied. Le Cap des Pinar en est un exemple ; cette large péninsule montagneuse sépare la baie de Pollença, au nord, de la baie d’Alcúdia, au sud. Recouverte de pins (pinar), cette zone naturelle préservée est un véritable paradis pour les randonneurs. Malheureusement, le cap lui-même est une zone militaire interdite d’accès. Qu’à cela ne tienne, la péninsule abrite d’autres curiosités, comme la Talaia d’Alcúdia, une tour de guet circulaire du XVIème siècle qui offre un panorama imprenable sur la côte Nord. Vous trouverez tous les détails de ce parcours dans le guide Rother « Majorque » → « Sur la presqu’île d’Alcúdia » [56].

Venez découvrir cette côte rocheuse recouverte de pins qui s’avance dans la Méditerranée !


L’itinéraire en images …

C’est du parking de l’Ermita de la Victòria, situé à 6 kilomètres d’Alcúdia, que démarre cet itinéraire. Perché dans la pinède, l’ermitage domine la baie de Pollença. Direction de la Talaia d’Alcúdia : ça grimpe d’emblée ! Un premier arrêt se fera au belvédère de Ses Tres Creus.

Après un bon quart d’heure de marche, nous décidons de quitter la piste forestière pour emprunter un sentier avec une rambarde en bois, se détachant sur la gauche. Nous emprunterons ce chemin en direction du Penya des Migdia (« rocher du midi »). Il s’agit de l’itinéraire n°57 du Guide Rother. Le sentier, à flanc de montagne, offre de jolies vues sur la côte et la péninsule de Formentor.

Tout à coup, nous apercevrons devant nous un chef d’oeuvre majorquin : un passage très étroit, creusé à même la falaise, tel un nid d’hirondelle bâti sur la paroi rocheuse. Après ce goulet, des chaînes aident à franchir un passage particulièrement exposé. Nous n’irons hélas pas au bout de cet itinéraire et ferons demi-tour ici. Alors si vous continuez cet itinéraire, envoyez-nous vos photos et nous les publierons avec plaisir !

De retour à la bifurcation, nous reprenons le large chemin forestier que nous avions laissé pour continuer en direction de la Talaia d’Alcúdia, situé à 446 mètres d’altitude. C’est le point culminant de la Péninsule du Cap des Pinar et vous pourrez y profiter d’une vue incomparable sur Formentor, la baie de Pollença, celle d’Alcúdia, le cap de Ferrutx et Minorque, par temps clair.

À son sommet, on peut encore apprécier la base circulaire d’une ancienne tour du XVIème siècle et, un peu plus bas, deux maisonnettes où les soldats se réfugiaient pendant la Guerre civile. Cette fortification fut érigée dans le but de renforcer la surveillance de la partie de la baie qui n’était pas visible depuis la tour de guet de la Penya Roja, plus avancée.

Après avoir admiré ce majestueux panorama, revenez sur vos pas pendant près de 5 minutes, puis prenez la direction du sud vers le refuge « Collet des Coll Baix ». Vous rejoindrez dans un premier temps le Puig del Boc (403 m), puis une descente en zigzag vous conduira jusqu’au refuge où vous pourrez éventuellement faire une pause sur l’un des bancs. De là, un sentier vous conduira à la Platja des Coll Baix que vous aurez pu admirer d’en haut. Comptez 1 heure de marche aller/retour pour vous y rendre.

Vu la météo, nous avons continué notre route sur la droite en direction de la Ermita de la Victòria. Sur le chemin du retour, vous serez amené à remonter et à traverser un torrent asséché à plusieurs reprises. Les seuls points d’eau que nous avons croisés étaient des étangs situés au milieu du torrent, comme Fontanelles Sobiranes ou Fondes.

Le chemin est principalement empierré, parsemé d’herbes folles et très peu ombragé. Arrivé au Coll de na Benet, vous pourrez observer de grands oliviers sauvages. Au fil de votre progression, autour du versant de Sa Talaia, vous pourrez observer la tour de guet qui vous narguera de là-haut. Avant d’arriver au point de départ, il vous faudra faire un dernier petit effort ; une ascension plutôt raide vous conduira au parking.


L’itinéraire en chiffres

A suivre très prochainement …


Dans les environs du Cap des Pinar …

Vous avez encore un peu de temps devant vous ? Alors voici quelques idées de visites dans la région 🙂

Alcúdia et sa baie

Bienvenue dans la plus ancienne ville de Majorque ! Alcúdia séduit tant les amateurs de farniente grâce aux belles plages de sable blanc aux eaux turquoise de sa baie, que les amateurs de randonnées ou encore les férus de culture et d’histoire. Prenez le temps de flâner dans les petites ruelles de la vieille ville, encore protégée par une partie de ses murailles médiévales !

Pollença et son port

Pas assez marché ? Et si vous montiez au sommet du Puig del Calvari ? Un escalier bordé de cyprès vous y conduira. Vous pourrez alors profiter d’une très belle vue sur les clochers de la ville avec la Serra de Tramuntana en toile de fond.

Cap de Formentor

Avec ses falaises abruptes et ses arêtes dentelées qui avancent loin dans la mer, le Cap de Formentor représente la partie la plus spectaculaire du littoral de Majorque. Faites un arrêt au Mirador de Sa Creueta ! Même s’il est pris d’assaut par les touristes, il offre une vue époustouflante 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *